H1 – Le rapport des sociétés à leur passé

Thème 1 – Le rapport des sociétés à leur passé

Problématique : Quel rôle jouent les historiens sur l’évolution des mémoires de la Seconde Guerre mondiale ?

Objectifs :

–          On étudie comment s’élaborent les mémoires de la Seconde Guerre mondiale en France.

–          C’est la nécessité de panser les blessures qui a déterminé la construction des premières mémoires.

–          Le travail des historiens doit être bien distingué de celui des acteurs des mémoires.

Plan du cours

I.        Les historiens face aux mémoires immédiates (1945 – années 60)

A.          De Gaulle et la nécessité d’unir à nouveau les Français

1.          Le mythe du résistancialisme

2.          Un mythe entretenu par le cinéma

3.          Un mythe officiel

B.          Des mémoires déformées

1.          Théorie du glaive et du bouclier

2.          Vichy, un « passé qui ne passe pas » (Henry Rousso)

3.          Les lois d’amnistie de 1951 et 1953

C.          Des mémoires occultées et refoulées

1.          Le « Grand silence » des années 1950

2.          Un souvenir global de la déportation

3.          Les oubliés de la mémoire

II.      Les historiens devant la multiplicité des mémoires (1960 – 1990)

A.          La fin du mythe résistancialiste

1.          Le cinéma attaque le mythe d’une France résistante

2.          Le renouveau de l’historiographie

3.          Les historiens s’intéressent à ce « passé qui ne passe pas »

B.          La lutte contre la complaisance le négationnisme, le révisionnisme

1.          L’éveil de la mémoire de la Shoah

2.          Négationnisme, révisionnisme

3.          Le travail des historiens

C.          Le réveil des mémoires

1.          Shoah ou « l’ère du témoin »

2.          La justice évolue

3.          Une résurgence liée à des travaux d’historiens

III.         Les historiens face aux enjeux mémoriels

A.          La déferlante mémorielle

1.          La loi Gayssot

2.          La multiplication des journées de commémorations

3.          La multiplication des mémoriaux

B.          Les politiques et la mémoire

1.          Le temps des réticences

2.          Le temps de la reconnaissance

3.          Le devoir de mémoire

C.          Les polémiques autour du devoir de mémoire

1.          Politique et histoire

2.          Des mémoires en concurrence

3.          Droit et histoire

schema-final

Les sujets possibles pour le baccalauréat :

  • L’historien et les mémoires de la Seconde Guerre mondiale en France (composition).
  • L’analyse d’un ou deux documents (textes, images, cartes…) peut être demandée à l’examen.