Introduction : Histoire et mémoire, histoire et justice

Liste des capsules vidéo du thème 3, axe 2 et conclusion, à envoyer pour le…

Chaque capsule vidéo doit faire entre 4 et 6 minutes, pas plus. Vous faites le montage comme vous le souhaitez mais en respectant tout de même les indications du sujet choisi. Il faudra enregistrer votre vidéo au format .avi ou .mp4. Vous l’enverrez sur vincent.guffroy1@ac-lille.fr en utilisant le site https://wetransfer.com/.

  1. Le fonctionnement du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (1993-2017). [Aidez-vous de votre manuel / ne parlez pas du contexte et des raisons de la création du TPIY, mais focalisez-vous sur les grands principes et les modalités de fonctionnement du TPIY (localisation, type d’accusés), ses actions concrètes (bilan chiffré rapide, principales condamnations, impacts pour les populations d’ex-Yougoslavie, etc.), mais aussi les difficultés auxquelles il a dû faire face.]
  2. Le procès de Radovan Karadzic (2009-2019). [Aidez-vous de votre manuel / ne parlez pas de la création et du fonctionnement global du TPIY / racontez et analysez ce procès : présentez rapidement Radovan Karadzic, présentez les crimes dont il est accusé, dont le massacre de Srebrenica, et racontez la manière dont s’est déroulé le procès : quels témoins, quelles preuves ont été utilisés ? à quelles difficultés s’est heurté le TPIY ?.]
  3. Les gacaca : juger pour pacifier, juger pour comprendre. [Aidez-vous de votre manuel / ne parlez pas des causes et du déroulement du génocide des Tutsis en détails car le sujet porte spécifiquement sur les tribunaux gacaca / expliquez leur fonctionnement et leurs caractéristiques (différences vis-à-vis des tribunaux précédents, peines appliquées, etc.) ; indiquez comment ils contribuent à ramener la paix civile dans le pays, à apaiser les mémoires ; expliquer enfin comment les gacaca ont réussi à éclairer l’histoire du génocide, et à en apaiser les mémoires].
  4. La CVR (Commission de la vérité et de la réconciliation) en Afrique du Sud. [Présentez le contexte de création de cette Commission en Afrique du sud / expliquez son fonctionnement, ainsi que ses enjeux : buts recherchés, etc. / établissez un bilan critique de l’action de cette commission : en quoi est-elle révélatrice du dilemme qui existe entre justice et apaisement ?].
  5. Le Mémorial de la Shoah à Paris : lieu d’histoire et de mémoire. [Aidez-vous de votre manuel / évoquez la création et l’évolution de ce mémorial, tout en mettant en avant ses fonctions multiples : comment concilie-t-il exigence historique et devoir de mémoire ?]
  6. Les procès de Francfort (1963-1965). [Aidez-vous de votre manuel / Présentez le contexte de leur tenue, les caractéristiques des accusés, évoquez son déroulement (sans entrer dans des détails inutiles : il s’agit de donner du sens) / analysez l’impact de ces procès sur les différentes mémoires : la mémoire juive, mais aussi la mémoire allemande des génocides – question de la « culpabilité » -, etc.]
  7. Le procès d’Adolf Eichmann (1961). [Aidez-vous de votre manuel / présentez l’accusé, le procès, les débats qu’il a suscités mais livrez surtout une réflexion sur les points suivants : comment ce procès a-t-il contribué à libérer la mémoire juive du génocide ? Comment a-t-il fait entrer la Shoah dans la mémoire collective ? Comment a-t-il contribué à enrichir le travail des historiens ?]
  8. Maus d’Art Spiegelman : un roman graphique sur la Shoah. [Deux exemplaires du livre ont été commandés par le CDI / Présentez l’œuvre, son auteur, mais interrogez-vous aussi et surtout sur les procédés utilisés par l’auteur pour raconter l’impensable / Pourquoi peut-on dire qu’il s’agit d’une œuvre de « post-mémoire » (concept forgé par Marianne Hirsch) ? / Comment cette œuvre a-t-elle marqué la mémoire collective (réception par le grand public, mais aussi par le monde universitaire, etc.)]
  9. La Liste de Schindler de Steven Spielberg : comment décrire la Shoah ? [Regardez le film / Présentez-le mais concentrez-vous sur la réponse à la question du sujet, en vous appuyant sur des articles variés. Vous pouvez proposer des analyses de scènes illustrant les procédés utilisés par Spielberg. Montrez que ce film a pu susciter des débats, ou en résoudre.]
  10. Le fils de Saul de László Nemes : comment rendre visible l’inimaginable ? [Regardez le film / Présentez-le mais concentrez-vous sur la réponse à la question du sujet, en vous appuyant sur des articles variés – celui de Juliette Cerf dans Télérama, par exemple. Vous pouvez proposer des analyses de scènes illustrant les procédés utilisés par Nemes. Montrez que ce film a pu susciter des débats, ou en résoudre.]

Les citations du thème 3

  • « Mémoire, histoire : loin d’être synonymes, nous prenons conscience que tout les oppose ». Pierre Nora, Les Lieux de mémoire, 1984.
  • « L’Allemagne n’a pas commis seule des fautes, chaque nation en a commis ». Ulrich Brockdorff-Rantzau, ministre des Affaires étrangères allemand, à Versailles pendant les négociations du traité en 1919.
  • « Les nations ont glissé dans la marmite bouillonnante de la guerre sans aucune trace d’inquiétude ». Lloyd George, Mémoires de guerre, 1934.
  • « Nous avons choisi de rétablir l’unité et l’intégrité de la nation ». Paul Kagamé, président de la République du Rwanda, en 2012, en faisant un bilan des tribunaux gacaca.
  • « Je vis donc je suis coupable ». Élie Wiesel, Le chant des morts, 1966, à propos de la culpabilité éprouvée par les survivants du génocide juif.
  • « Que ce lieu où les nazis ont assassiné un million et demi d’hommes, de femmes et d’enfants, en majorité des Juifs de divers pays d’Europe, soit à jamais pour l’humanité un cri de désespoir et un avertissement ». Texte sur les dalles commémoratives à Auschwitz-Birkenau.

Bibliographie

  • AUDOIN-ROUZEAU Stéphane, Une initiation. Rwanda (1994-2016), Paris, SeuiI, 2017.
  • BECKER Annette, Messagers du désastre. Raphaël Lemkin, Jean Karski et les génocides, Paris, Fayard, 2018.
  • BRUNETEAU Bernard, Un siècle de génocides. Des Hereros au Darfour (1904-2004), Paris, Armand Colin, 2016.
  • PITON Florent, Le génocide des Tutsi ou Rwanda, Paris, La Découverte, 2018.
  • SANDS Philippe, Retour à Lemberg, Paris, Atbin Michel, 2017.
  • WIEVIORKA Annette, « Le procès qui fait entrer la Shoah dans l’histoire », L’histoire, n° 362, mars 2011, p. 40-47.
  • Dossier « Auschwitz, 1945-2005 », L’Histoire, n° 294, janvier 2005.

Films

  • Elle s’appelait Sarah, de Gilles Paquet-Brenner, 2010
  • Monsieur Klein, de Joseph Losey, 1976
  • Amen, de Costa Gavras, 2002
  • La rafle, de Roselyn Bosch, 2010
  • Le pianiste, de Roman Polanski, 2002
  • La liste de Schindler, de Steven Spielberg, 1993
  • La conférence de Wannsee, de Heinz Schirk, 1984
  • Une lueur dans la nuit, de David Seltzer, 1992
  • Le journal d’Anne Franck, plusieurs films possibles
  • Train de vie, de Radu Mihaileanu, 1998
  • La trêve, de Francesco Rosi, 1997
  • Le choix de Sophie, de Alan J. Pakula, 1983
  • La femme au tableau, de Simon Curtis, 2015
  • Au revoir les enfants, Louis Malle, 1987
  • Et puis les touristes, de Robert Thalheim, 2008
  • Hannah Arendt, de Margarethe von Trotta, 2012
  • Plus tard tu comprendras, d’Amos Gitaï, 2009
  • Le fils de Saul, de László Nemès, 2017
  • Music box, de Costa-Gavras, 1989